Bannière du site

Rencontre des 4eC avec Hélène Vignal : les résultats.

La rencontre avec Hélène Vignal a eu lieu, comme prévue, jeudi 19 mars. Voir le descriptif du projet dans l’article précédent.
L’échange s’est ouvert sur des thèmes comme l’adolescence, la solitude le soir quand on rentre du collège, la solitude tout court, l’entraide… Finalement, les questions préparées en classe n’ont pas toutes, eu réponse puisqu’un climat d’improvisation s’est installé et tant mieux. D’ailleurs, bravo à tous ceux qui malgré une voix tremblante au début ont osé prendre le micro et parler devant des 3e du collège de Renaudot, des adultes venus de l’extérieur, la journaliste, la traductrice en langue des signes et l’auteur.
En effet, nous n’avions pas pensé en amont qu’Hélène Vignal allait demander à chacun des prélectionnés1 de « défendre » sa couverture…
La couverture choisie fut celle de Pedro. Bravo Pedro pour ta création et ta prestation orale fort bien argumentée (voir extrait vidéo, de mauvaise qualité mais cela donne une idée). Merci à tous les éditeurs apprentis (je pense qu’Hélène a eu quelques hésitations… avant de choisir sa couverture), à vos interventions pertinentes et/ou pleines d’humour… Merci à toute la classe.

A vous la parole :

J’ai tout simplement ADORE cette rencontre avec Hélène Vignal. On a pu s’exprimer et discuter avec elle, non seulement à propos de ses livres mais aussi de notre vie et notre rapport avec les personnages de ses livres. J’ai trouvé cette rencontre très enrichissante et intéressante. J’aurais aimé que ça dure plus longtemps. Les débats étaient très intéressants et l’auteure réactive. A refaire le plus tôt possible. En plus, j’ai eu le droit à un selfie avec elle.
Pedro

Au début, j’avais un peu peur de tomber sur un auteur fermé, qui ne voulait pas répondre aux questions. Mais je n’ai pas été déçue car elle développait beaucoup ses réponses sauf celle que j’attendais : « Pourquoi ce titre » ? J’ai dû le comprendre par moi-même. Je l’ai également trouvée un peu bizarre quand elle a dit que « tenir les pieds de quelqu’un dans ses mains étaient pour elle un signe d’amour ». A un moment aussi, j’ai cru être dans un cours de psycho quand elle a demandé à Théo s’il était un enfant heureux. J’ai eu l’impression qu’elle manquait d’affection quand elle était petite pour écrire ce type de livre.
Emmie

Cette rencontre était très intéressante et agréable. L’auteur a été sympathique de répondre à nos questions. En revanche, nous nous sommes ridiculisées car nous avons dit la vérité au sujet de notre couverture : la signification de la boîte ? « Ah, c’était juste parce que nous ne parvenions pas à dessiner les pieds du cheval ».
Orianne et Emma

Au début de la rencontre, nous avons parlé des sujets du livre Casseurs de Solitudes. Au départ, on pensait que les nouvelles étaient tristes mais elle nous a expliqués que les nouvelles parlaient du besoin d’aide. Maintenant, j’aime davantage le livre. J’ai beaucoup aimé la séance car on a discuté des pages de couverture faites par la classe. A la fin, elle a fait les dédicaces de nos livres en mettant des petits mots différents pour chaque personne.
Florent

J’ai bien aimé mais ça a duré un peu longtemps donc je me suis ennuyé à la fin, je ne savais pas quoi dire.
Thomas

Une rencontre excellente et captivante. Les échanges ont été intéressants. J’ai pris plaisir à participer au débat.
Louis

Un débat intéressant, j’ai beaucoup aimé, je ne me suis jamais autant amusé. Bravo. Théo
(Oui Théo, ton intervention fut sincère et pleine d’humour…)

Cette rencontre fut vraiment des plus intéressantes ! Ce qui était amusant c’est le fait qu’elle nous comprenait tout à fait ! Lorsque je lui ai dit que ma vraie couverture n’était pas là, elle m’a demandé si j’étais frustrée, elle avait totalement raison ! Le fait qu’elle puisse nous comprendre et nous deviner fait d’elle une personne formidable. Je n’oublierai jamais ce moment passé avec elle. Je la remercie. Merci Hélène Vignal.
Baptiste

Rencontre très agréable avec un auteur passionnant et intéressant, avec une communication facile entre l’assemblée et l’auteur.
Nils

Un échange agréable qui nous a permis de mieux comprendre la couverture et son style d’écriture. L’auteur est ouverte et facilite les échanges.
Renaud

C’était un magnifique échange avec Hélène Vignal qui était très ouverte sur beaucoup de questions.
Benjamin

J’ai apprécié cette rencontre avec l’auteure car cela nous a permis d’en connaître plus sur l’écrivain et d’échanger avec d’autres élèves (Renaudot) sur leurs impressions.
Victor

Moi, j’étais trop déçue de ne pas être présente. J’avais lu deux romans de l’auteur, j’aurais voulu parler avec elle… mais mon genou m’a conduite à l’hôpital…
Emmanuelle

1 Une présélection a dû être faite par un enseignant d’arts plastiques d’un autre établissement pour des raisons d’objectivité puis de temps, nous n’aurions pas pu projeter toutes les couvertures…








Visiteurs connectés : 7917

Collège la Providence - 22-26 rue René Descartes - 86000 Poitiers - 05.49.88.17.95