Bannière du site

Prix du Roman Historique 2012

Vendredi 22 juin, une quinzaine d’élève de 4e ou 3e, sont partis avec Mme Pezé, la documentaliste du collège,au TAP de Poitiers pour la remise du Prix du Roman Historique de la ville de Poitiers. Ces élèves avaient lu les 5 livres proposés par ce prix. La sélection était variées :

Noir coton de Corinne Albaut (Roman avec en toile de fond, l’esclavage au 19e s, dans un état du sud des USA)

Je m’appelle Marie de J Saglier (L’histoire vraie de Marie, 15 ans, persécutée par les allemands , dans la France en guerre 1942-1944).

Désolation road de J Noirez (En voiture le fuite, meurtrière de 2 adolescents, en Californie dans l’Amérique des années 30)

La cérémonie d’Hiver d’E Fontenaille (Mise en place d’une vengeance implacable dans un Vancouver, bouleversé par l’installation des Jeux olympiques d’hiver)

L’agence Pinkerton, le châtiment des hommes-tonnerres de M Honaker (La difficile construction du réseau ferré d’est en ouest au 19e au USA)

Jérome Noirez, largement plébiscité par les collégiens de la Vienne, a remporté ce prix. Il les a donc, retrouvé au TAP. Les élèves de La Providence, ayant un partenariat avec la Médiathèque ont déjeuné ensuite dans les salons de la mairie, avec les élèves des collèges Camille Guérin, du jardin des plantes et de Rabelais. L’après-midi, ils ont participé à une rencontre , plus personnelle, avec J Noirez, Cette rencontre fut riche d’échanges, pleine d’humour sur son livre mais aussi sur la personnalité de l’auteur.

" Ma rencontre avec Jérôme Noirez

Quand la journée a débuté, je ne m’attendais pas à rencontrer un auteur aussi gentil, patient et avec beaucoup d’humour. Quand je suis entré dans la salle du Tap et que je l’ai vu, j’ai tout de suite compris que cet auteur à ses gestes et à ses mots, était quelqu’un de timide mais à qui on s’attachait facilement.
Grâce à Jérôme Noirez, j’ai ressenti plus l’envie d’écrire qu’avant, c’est comme s’il m’avait redonné de l’inspiration.
Ensuite on c’est rendu à la Mairie pour déguster un bon repas.
Enfin on a fini notre rencontre avec l’auteur à la Médiathèque François Mitterrand, pour lire nos billets d’humeur à l’auteur et là j’ai pu enfin avoir un contact avec Noirez en lisant mon mot. Il m’a compris et je l’ai écouté. Ce contact on ne peut l’oublier et on ne peut le décrire.
Si vous vous allez à la Providence, inscrivez-vous au prix du roman historique, vous n’avez rien à y perdre mais tout à y gagner. "

Johan Raveau








Visiteurs connectés : 2625

Collège la Providence - 22-26 rue René Descartes - 86000 Poitiers - 05.49.88.17.95